J’ai testé l’Atelier de Coloration

Mes cheveux et moi, c’est toute une histoire et alors depuis que j’ai des cheveux blancs (environ une dizaine d’années), c’est la prise de tête assurée. Même si j’ai essayé toutes les coupes et toutes les couleurs, je me préfère en blonde, mais ma racine étant un peu plus foncée, c’est galère pour l’entretien. Dans mon cas je ne fais pas un simple balayage et hop ! Non, non, jusqu’à présent je devais faire les choses en 2 temps. Une couleur au ton naturel sur les racines pour cacher les cheveux blancs et le balayage par la suite.

Je ne sais pas pourquoi les coiffeurs me disent que je suis déjà blonde et que ça suffit. J’ai le droit tout de même d’avoir ce que je veux non ? Surtout que j’ai la peau d’une blonde, donc bon. Alors j’en avais marre qu’on me fasse juste les racines (trop foncées) et qu’on me dise de faire un balayage après et non en même temps. Surtout que je n’y vais pas non plus tous les 4 matins et qu’au moment d’y aller pour faire des mèches c’est généralement trop tard, mes cheveux blancs sont de nouveaux là. Du coup j’ai fini dernièrement avec une tête en mode tie & dye. C’est sympa sur les autres mais pas sur moi.

Alors quand on m’a conseillé de changer de crémerie et d’aller chez un vrai coloriste, j’ai dit banco. C’est ainsi que j’ai découvert l’Atelier de Coloration la semaine dernière. J’ai eu un vrai coup de coeur que je vais essayer de vous retranscrire dans cet article.

L’Atelier de Coloration

Le salon :

Un vrai petit bijou niché au coeur du Passage Sarget à Bordeaux. Mais qui dit passage dit étroitesse des lieux. C’est pourquoi le salon se situe sur 3 étages, ce qui en fait un lieu insolite comme je les aime. J’avais l’impression d’être dans un appartement. Le style est travaillé, épuré et surtout pas gnangnan. Je me suis sentie chez moi dès mon arrivée. Faut dire aussi qu’Arthur, le co-gérant (avec sa maman), sait mettre à l’aise en papotant facilement. C’est simple, je n’ai pas eu le temps d’ouvrir mon livre en plus de 3h !

L’Atelier de Coloration

L’Atelier de Coloration

L’Atelier de Coloration

L’Atelier de Coloration

Les services :

A peine installée dans mon fauteuil, nous avons discuté au moins 15 minutes sur ce que je voulais. Arthur m’a donné son avis et est allé dans mon sens quant au fait d’être encore plus blonde. On a parlé nuances et techniques et je lui ai tout de suite fait confiance pour la suite. Nous avons opté pour du henné afin de camoufler mes cheveux blancs en racine et pour un balayage pour redonner un peu de peps à ma couleur. Il m’a même rassuré en me disant que je pouvais porter tous les blonds. A savoir chaud l’hiver et froid l’été.

Le temps de tout préparer, j’ai eu droit à un thé. Et attention, pas un sachet dans un simple gobelet (même si à la base j’adore ce genre d’attention sans tenir compte du contenant, ni du contenu). Mais là, voyant arriver une théière remplie d’un délicieux Pu Erh du Palais des Thés, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison avec ce que j’avais connu ailleurs.

L’Atelier de Coloration

Le salon propose toute une gamme de produits signé Christophe Robin, personnalité bien connue des stars du cinéma et de la mode dans le domaine de la coloration. Je n’en ai pas acheté lors de mon rendez-vous car j’ai d’autres flacons à vider avant, mais je pense que je vais en tester certain la prochaine fois.

L’Atelier de Coloration

Et, petit plus non négligeable, il y a un fauteuil massant au rez-de-chaussé. J’ai eu droit de l’essayer à la fin pour rincer mes mèches, alors qu’au début j’étais à l’étage.

Le henné :

Comme je le disais plus haut, j’ai fait confiance à Arthur pour utiliser le henné afin de masquer mes cheveux blancs. Il m’a clairement fait comprendre qu’ils étaient peu dans le milieu à l’utiliser. En effet ce produit demande de le connaitre parfaitement et du fait que les clients soient encore frileux à son sujet (pensant ressortir avec une carotte sur la tête), c’est rare qu’on le propose.

Selon Arthur les résultats peuvent être magiques comme catastrophiques selon si le dosage des différents hennés à été mal réalisé (en fonction du cheveux qui va le porter) et surtout, si le temps de pause n’a pas été respecté.

Dans mon cas, quand je dis que j’ai des cheveux blancs, c’est que j’ai VRAIMENT des cheveux blancs. Ils sont arrivés très tôt, quand j’avais environ 25 ans. Et tout ça grâce à (ou plutôt à cause de) mon père. Et oui il y a une grande part de génétique là dedans. Et puis c’est ma faiblesse si je puis dire. A chaque gros coup dur c’est sur cette partie du corps que ça tombe. Dans un sens je préfère, car on peut vite les faire partir, mais à quel prix !

Quand je porte les cheveux longs, ils sont généralement châtains, histoire de ne faire que les racines ou des couleurs de supermarché, et quand je les coupe, je me permets de retrouver mon blond car c’est plus facile à entretenir sur des cheveux courts. Mais maintenant que je les veux longs et blonds c’est un dilemme qui se pose à moi. Enfin, qui se posait à moi, puisque j’ai trouvé, grâce à Arthur, la solution miracle du henné pour garder cette équation.

Le henné va donc servir de lasure sur les racines. Ca ne fonce pas ni n’éclaircit les cheveux, mais sur les blancs, ça va leur donner des reflets plus ou moins prononcés. Dans mon cas, on a opté pour du doré. Je n’ai pas regardé en coulisse le dosage, mais je sais qu’il a été savamment préparé en fonction de mes besoins. Appliqué chaud à l’aide d’un pinceau, Arthur me l’a posé sur toutes mes racines sauf sur les tempes qui contenaient trop de cheveux blancs et qui allaient prendre trop vite. Il les a donc traité à la toute fin, au bac et est resté avec moi. Et quand je vous dis qu’il était là, c’est qu’il était là. Il a surveillé comment prenait mes cheveux afin de rincer au bon moment. Il suffisait d’1 minute de plus pour qu’en effet, je me retrouve avec des reflets orange sur la tête. C’est vous dire l’importance qu’il y a d’utiliser le henné avec précaution.

Dans mon cas, cette technique va non seulement me permettre d’une part d’économiser. Ben oui, puisque le henné ne va couvrir que les cheveux blancs, je n’aurai plus besoin de refaire tirer des mèches à chaque fois pour enlever l’effet « casque ». Et de l’autre, de moins abimer mes cheveux en utilisant un produit 100% naturel. Je ferai un balayage dans l’été, comme on en a parlé ensemble, mais je reviendrai avant pour travailler uniquement mes racines puisque mes cheveux repoussent très vite (environ 2cm/mois).

L’Atelier de Coloration

La coiffure :

Côté coupe je ne peux rien vous dire à son sujet puisque je laisse pousser ma tignasse et si jamais je dois faire quelques retouches, ça ne sera que quelques cm par-ci par-là. Par contre j’ai eu droit à un joli brushing ni trop raide, ni trop gonflé.

Astuce :

Je vous recommande bien évidemment de prendre rendez-vous avec Arthur, même si je ne doute pas que le reste de l’équipe soit au top. Et côté prix, qui dit excellent coiffeur, dit également que le porte feuille va légèrement douiller. Mais bon, faut savoir ce qu’on veut. Perso, avec cette technique, je préfère y mettre un peu plus une fois de temps en temps, plutôt que de payer moins mais devoir y retourner plus souvent. Comptez grosso modo 120€ pour ce que j’ai eu.

Je vous conseille tout de même de passer au salon pour demander un devis. D’une part ça sera plus clair en voyant vos cheveux directement et vous ne serez pas surpris à la fin quand on vous donnera la note.

L’Atelier de Coloration

L’Atelier de Coloration

Pour conclure je suis heureuse d’avoir trouvé un coiffeur/coloriste à la hauteur de sa réputation. Sur Paris j’avais mon chouchou, mais sur Bordeaux, même si je ne suis jamais sortie de mauvaise humeur d’un salon, j’avoue que je n’étais jamais pleinement satisfaite. Heureuse également qu’Arthur m’ai rabiboché avec le henné en lui enlevant les a priori que j’avais à son sujet. Et heureuse pour terminer, d’avoir eu un balayage au pinceau avec les doigts et non avec « la queue du peigne ». Vous savez, celui qui fait un rendu bâton. Je le précise car c’est un point essentiel selon moi que d’adopter cette technique qui rend l’effet plus naturel. Je peux vous dire que j’ai tout de suite vu la différence.

Un énorme merci à Arthur pour son accueil et sa gentillesse (sans oublier ses bons gouts musicaux ) …

L’Atelier de Coloration (sur rendez-vous)

15, Passage Sarget 33000 Bordeaux

05 56 44 54 24

9h/19h le mardi, mercredi et samedi – 9h/20h le jeudi et vendredi – Fermé le lundi.

Faust’in L’Atelier de Coloration

Commentaires

  1. Le rendu est vraiment magnifique, ça fait très naturel, la couleur est lumineuse, le travail réalisé est vraiment une pure merveille. Bravo Arthur.
    Je commence à avoir des cheveux blancs, rien de dramatique pour le moment, mais j’aurai bien besoin de donner un peu de luminosité à ma couleur que je trouve un peu terne.
    Tu m’as vraiment donnée envie d’aller découvrir ce salon que je compte bien testé un jour prochain, quand les finances me le permettront, mais comme toi je préfère mettre le prix et avoir un résultat digne de ce nom, je vais donc patienter sagement.
    Très joli article…

    • Faust-In a écrit:

      Tu pourras justement tenter de couvrir tes nouveaux cheveux blancs avec du henné. Si tu ne fait que les racines ça ne va pas te couter un bras. Et puis c’est naturel par rapport aux couleurs habituelles…

  2. Très jolie couleur !!!!! Dommage que j’habite si loin d’Arthur, je serai bien allée faire un tour moi qui aime tant changer de couleur.

  3. Il faudrait que j’y retourne (j’y allais du temps où j’étais blonde) parce que je me souviens qu’ils étaient hyper pro pour la couleur. Par contre, la coupe c’était moins ça (j’ai une coupe très travaillée et je pense qu’ils ne sont pas à l’aise avec ce style).
    Je n’avais pas réalisé que l’on pouvait faire la couleur sans faire la coupe (boulet !!). Je vais surement retenter le coup le mois prochain parce que tous les coloristes que j’ai testé ne prennent pas en compte mes cheveux blancs très nombreux et très gros … ce qui fait que les colorations ne prennent pas sur eux et qu’on les voit au bout de 10 jours :-(

    • Faust-In a écrit:

      Heureusement qu’on peut faire une couleur sans couper :-) Du coup tu devrais trouver ton bonheur si tu as comme moi des cheveux blancs. Tu me diras ce que tu en a pensé quand tu y retourneras (sans couper cette fois ^^).

  4. Je n’y connais rien en coloration, mais j’adore le rendu sur tes cheveux, c’est super lumineux et cela te va comme un gant!

  5. Poulette Dodue a écrit:

    Wahou !! le rendu est très réussit .
    Comme toi j’ai hérité des gènes paternels niveau cheveux blanc ; j’en ai depuis mes 25 piges et beaucoup et implantation « masculine » (genre tempe, style casque !). Coloration très régulière.
    Arthur a l’air d’un passionné ça donne envie !
    Bises

  6. Emmabdx a écrit:

    Je suis vraiment contente que le salon t’ait plus. La première fois que j’y suis allée il y a quelques années, c’est Arthur qui s’est occupé de moi. Il met tout de suite en confiance et on voit que ça va être génial grâce à son expérience professionnelle mais également grâce à sa sensibilité. Je suis passée aussi entre les mains des autres coloristes et c’était tout aussi bien. Le prix est peut être un peu plus cher qu’ailleurs (mais sûrement moins cher que chez Dessange ou Vania Laporte) mais la qualité est là. J’ai toujours des compliments.
    Par contre, comme ils sont très axés sur les colorations, ils se consacrent vraiment qu’à ça. Donc c’est moins évident pour eux de prendre en charge que la coupe même si exceptionnellement je pense que tu peux leur demander. Je suis donc toujours à la recherche du même salon mais juste pour la coupe!!!
    Prochain rdv sûrement en avril pour moi, je crois qu’ils vont faire des dégustations de thé en collaboration avec le Palais des Thés….

    • Faust-In a écrit:

      Oui voilà, je n’irai pas les couper là bas, de toute manière je les laisse pousser, mais pour toucher à mes pointes j’irai sans problème. Merci pour ton avis concernant les autres membres de la team, mais je pense reprendre rdv avec Arthur quand j’y retournerais. J’y suis habituée maintenant :-)
      Et oui, pour la dégustation de thé il y en avait une juste le lendemain de ma venue. Trop bête de ne pas l’avoir su à l’avance, mais c’est une excellente initiative et puis je ne vais pas ma plaindre vu la théière que j’ai eu :-)

  7. en ce moment meme j’ai ma coloration qui pose.. .coloration maison …c’est pas bien mais je n’ai pas le courage de passer des heures chez ma coiffeuse pour la faire la bas!

    • Faust-In a écrit:

      C’est ce que je faisais quand j’étais châtain, donc je comprends parfaitement ton choix. Moi avec les cheveux blonds c’est plus dur de faire un truc à la maison et puis j’y vais une fois sur deux pour faire que les racines. Seule à la maison je ne pourrai pas …

  8. Super article ! Cela me donne envie de tester malgré mon côté angoissé du cheveu (sisi)
    Bisous bisous

    • Faust-In a écrit:

      Oh non franchement tu peux y aller les yeux fermés, crois moi. Je suis une grande angoissée également et je me suis sentie en totale confiance avec lui !

  9. Eh beh, quel article élogieux :-)

    Moi, j’ai de la chance, j’ai une amie coiffeuse en qui je fais une confiance absolue et qui trouve toujours ce qui me va même quand je lui dis « Fais ce que tu veux » :-)

  10. Comme je te comprend
    j’ai des cheveux blanc depuis mes 16 ans
    alors les colorations j’en fait tout les 1/5 mois car ça pousse vite et voir mes racines blanches ausecour.
    Depuis 3 ans j’ai arrêter les couleurs de coiffeur et je fait des couleurs de supermarché ça me reviens moins cher
    mais en ce moment j’ai envie de ravoir des mèches blondes alors si j’en veut me faudra passé par la case coiffeur et payé 100 e et des brouettes car avec mes cheveux long ben forcément tu paye plus cher, pffff
    que c’est chiant la vie avec des cheveux blancs.

    • Faust-In a écrit:

      Voilà c’est exactement ça. Dès que tu passes au blond, c’est beaucoup plus dur de s’en occuper soi même. Moi aussi je faisais des colorations maisons quand j’avais une couleur unie plus foncée. Tu m’étonnes que ça soit moins chère. Mais en même temps j’étais de plus en plus mécontente de ces boites, je trouvais la qualité moins bonne qu’il y a quelques années…
      Maintenant si je continue uniquement mes racines qu’au henné et sans faire de mèches, je ne vais pas m’en sortir pour trop cher non plus !

  11. C’est effectivement très difficile de trouver un bon coiffeur je suis d’accord! Le tient est top dommage qu’il soit si loin de chez moi. A Lyon j’en avais trouvé un très bien après pas mal de déboire, mais maintenant que j’ai déménagé à 70 km ça me fait un peu loin. Ça fait un an et demie que j’ai déménagée je suis allée deux fois chez le coiffeur: Une coiffeuse à domicile coupe assez bien mais brushing facturé en plus avec des cheveux qui ressortent après le brushing comme si je les avais laissé sécher à l’air libre vu que j’ai les cheveux très raides. Apparemment cette coiffeuse ne sait pas que le brushing ce n’est que pas fait pour lisser les cheveux, on peut aussi donner du volume et faire des ondulations ! Ensuite j’ai testé en Juillet dernier un des trois salons de coiffure de mon village, j’ai trouvé le coiffeur désagréable et froid et il a pouffé de rire avec ses collègues quand je suis sortie du salon … Je ne saurais jamais pourquoi mais ça ne me donne pas envie d’y retourner. Dommage il est prêt de chez moi pratique! Les autres salons sont à 2km de chez moi et je n’ai pas le permis. Mais bon c’est faisable ! Il va falloir que j’ose tenter car là je commence vraiment à en avoir besoin !

  12. J’adore, franchement, ça t’illumine :) Bisous.

  13. le plus dur c’est de trouver le bon coiffeur/coloriste dont on sera vraiment contente (pour une fois) ! tu as l’air d’avoir trouvé une perle ;)

    • Faust-In a écrit:

      Moi j’ai trouvé le bon coloriste, ça c’est sur. Pour le coiffeur je n’ai pas encore trouvé la perle rare mais je ne vais pas me plaindre, j’en suis contente et puis je ne suis pas amené à me couper les cheveux, donc ça va ^^

Rétroliens

  1. […] c’est ce que j’ai fait, avec l’accord de mon coiffeur chouchou, qui m’a bien évidemment donné l’autorisation de prendre son adorable chienne Moma en photo. […]

Exprimez vous!

*